Live

Artiste : Guidewires

Nom : Live

Parution : 2009

Label : Autoprod

Format : Digipack

Durée totale : 59'00

Le petit + : Introuvable en France! "Bravos" Trad Mag'

Prix : 12,50 €

Ajouter au panier

Réf. : DI00388AUTO

Partager

Live (Guidewires)

"Bravo" TradMag

Avec leur énergie, leurs arrangements époustouflants et leur mélodies accrocheuses, ce n'est pas une surprise si ce groupe est à présent décrit comme étant ce qui se fait de mieux en Irlande à l'heure actuelle. Avec 5 membres irlandais et un breton, leur répertoire est un inévitable carrefour entre musique Irlandaise, Ecossaise, Bretonne, Asturienne mais aussi Bulgare. Ce groupe est composé de "all-stars" du genre avec le plus célèbre des joueurs de concertina Irlandais Pádraig Rynne, le musicien breton du moment Sylvain Barou aux flûtes, Tóla Custy une des légendes du violon irlandais, le très demandé Paul McSherry à la guitare et l'étoile montante du bouzouki Karol Lynch. Leur amour et passion pour cette musique les a poussé à se rencontrer et à créer ce groupe unique qui est déjà devenu une référence. Leur premier album "Live" sorti en Septembre 2009 enregistré à Ennis/Co.Clare et mixé dans les studios Realworld du grand sorcier Peter Gabriel en Angleterre est décrit par le fameux journal Irish Times comme "un début spectaculaire et multicolore." Ce groupe ne peut que continuer à repousser les limites de cette musique.

 

Guidewires - Musiciens

  • Pádraig RYNNE : concertina
  • Sylvain BAROU : flûte traversière en bois
  • Tóla CUSTY : violon
  • Paul MCSHERRY : guitare
  • Karol LYNCH : bouzouki

Live - Extraits sonores

Pour écouter les extraits sonores, le plugin Flash est conseillé.

Télécharger

Les chroniques d'Albumtrad

J'ai fait la connaissance de Sylvain Barou au festival interceltique de Lorient. Il avait 17 ans et déjà il scotchait tout le monde. Un son de flûte incroyable un swing ravageur et une précision de Sniper. Tout le monde savait qu'il irait loin, très loin et même plus encore.

Pourquoi je vous parle du sieur Barou ? Oui d'accord c'est vrai, je le connais perso et j'ai gratouillé quelques accords en sa compagnie mais là pas de copinage, c'est juste que le meilleur groupe de musique irlandaise du moment vient de sortir son premier album et que le flûtiste du groupe n'est autre que le Barou himself !

Guidewires est un groupe qui réunit donc un casting de rêve : Tola Custy (Calico) au fiddle, Padraig Rynne (Cian) au concertina Paul McSherry (Tamalin) à la guitare,  Karol Lynch l'étoile montante de l'irish bouzouki... et Sylvain Barou (Sualtam, Denez Prigent, Olli etc etc...) Sur le papier ça fonctionne, mais musicalement, le groupe allait-il trouver le son qui allait transformer la citrouille en carrosse ?

Pour ne pas faire comme tout le monde ils décident d'enregistrer un disque avant de faire la moindre tournée, et pour enfoncer le clou ils l'enregistrent Live. Pas de re-re pas de bidouille, 3...4 et feu ! Et ça marche : drive impeccable, son puissant et unité du jeu, tout est au rendez-vous. Alors qu'est-ce qui différencie Guidewires des autres formations Irish d'aujourd'hui me direz-vous ? Et bien plusieurs choses : la première c'est le répertoire, et là c'est un festival car les membres du groupe ont chacun contribué à l'édifice commun en apportant des compos personnelles qui indéniablement rehaussent le niveau général, je pense notamment aux titres "Lunchtime Boredom" de Padraig ou " Everybody Fancies Helen Mirren" de Tola, des petits bijoux dans leur écrin... Pour le reste peu de traditionnels mais des airs composés récemment par des valeurs sûres (Donal lunny ou Mickael McGoldrick). La deuxième c'est que personne ne tire la couverture (et oui ça existe) chacun possède sa place sans cannibaliser l'autre, il y a un excellent équilibre violon/concertina d'un côté et bouzouki/guitare de l'autre cimenté par la flûte qui virevolte sans agacer jamais. La troisième c'est ce parti pris de l'enregistrement live évidemment. Le groupe de cette façon réussit à capturer les fondements même de ce qu'est la musique irlandaise, la rencontre, l'échange, l'écoute, et quoi de mieux pour cela que de jouer ensemble afin de ressentir les autres musiciens autour de soi ?

Du coup le résultat est étonnant de maturité, le niveau est énorme et l'énergie débordante et on l'espère... renouvelable... Mais pour les avoir vus sur scène, faites-moi confiance, c'est le cas !

Donc voilà, Mister Barou notre petit "frenchie from brittany" a réussi à poser sa pierre dans ce genre musical qu'est la musique traditionnelle irlandaise et il y en aura d'autres car la pierre est jolie et fichtrement bien taillée. On savait qu'il irait loin, mais peut-être pas jusque là... Chapeau ! JN

Liens