From Paris

Artiste : Owen's friends

Nom : From Paris

Parution : 2012

Label : Autoprod

Format : Cristal

Durée totale : 44'00

Prix : 12,50 €

Ajouter au panier

Réf. : CR00640AUTO

Partager

From Paris (Owen's friends)

La musique irlandaise n'est aujourd'hui plus la seule propriété des irlandais ! Owen's friends le prouve avec cet album talentueux et virtuose qui prouve la grande maîtrise de ces musiciens parisiens.

Beaucoup d'énergie, d'inventivité et de savoir faire font de cet album un petit bijou qui donne une petite claque aux idées reçues. En prime la spendide voix de Keeva Mc Alister sur quelques chansons finiront de vous convaincre.

Bonne écoute !

Owen's friends - Musiciens

  • Fab MORYOU : violon, clavinet, clavier basse, kalimba, clavier basse, mélodica
  • Ronan VILAIN : guitare, voix, mandoline
  • JB MONDOLONI : bodhran, slidgeridoo, tambourin mélodique
  • Marc RIOU : bougarabou, whistles, conga, cymbale, triangle, afuche, kayamb, guero, cloches, calebasse, kayamb, shaker, bongos, caisse claire
  • Baptiste RIVAUD : flûte traversière en bois
  • Keeva : chant

From Paris - Extraits sonores

Pour écouter les extraits sonores, le plugin Flash est conseillé.

Télécharger

Chronique Zicazic.com

Difficile de choisir entre la Bretagne, l’Irlande et l’Ecosse, c’est bien là le problème d’Owen’s Friends qui, après un quart de millier de concerts donné un peu partout où la musique celte a des amateurs, se fend enfin du premier véritable album que ses fans lui réclamaient à cors et à cris depuis belle lurette. Bien décidés à ne pas se laisser enfermer dans une boite trop étroite, Keeva au chant, Ronan Vilain aux guitares, Fab Moryou au violon et aux claviers, JB Mondoloni au bodhran et au didgeridoo, Baptiste Rivaud aux flûtes et Marc Riou aux percussions ont finalement choisi de brasser un folk le plus large possible, incorporant à leurs intonations celtiques récurrentes des cachets venus du centre de la France mais aussi d’ailleurs, sortant du même coup du cliché facile du celte souvent trop bretonnant et gagnant de part et d’autres des cachets plus pop, plus rock, voire même parfois très délicatement teintés de jazz. Festive et enjouée sans pour autant être dénuée de sens, la musique d’Owen’s Friends pétille un peu à la manière d’un feu de camp et construit un pont imaginaire entre les compositions de son violoniste/claviériste et les traditionnels piochés avec une réelle intelligence dans les répertoires anglais, irlandais ou écossais voire même dans celui des Appalaches puisque le sextet se fend d’une relecture profonde et inspirée de « Willow Garden ». La voix, présente juste ce qu’il faut, apporte un véritable supplément d’âme à des mélodies fouillées qui parlent pourtant d’elles-mêmes et c’est dans un bonheur sans commune mesure que l’on saute à cloche pied dans des flaques aussi attirantes que rafraîchissantes telles que « Boys Of Boulogne », « Total Discount », « Jolly Beggarman », « Bucks Of Oranmore » ou « Lark In The Clear Air ». Des instruments traditionnels utilisés avec une réelle inspiration sur un ton jeune et débridé, des originaux qui se fondent parfaitement aux standards, Owen’s Friends a trouvé son propre équilibre et le prouve à chaque instant sur un « From Paris » superbement réussi. Bravo ! Fred Delforge 

Liens